Categories
Non classé

La Fabrique Nomade, parce que le talent n’a pas de frontière

Créée il y a maintenant 1 an, La Fabrique Nomade est une association qui accompagne les artisans migrants dans la poursuite de leur métier mais surtout dans la valorisation, le développement et la reconnaissance de leur savoir-faire en France.

L’idée a germé dans l’esprit de Inès Mesmar, 37 ans, ethnologue de formation, il y a 1 an et demi, quand au détour d’une conversation, elle découvre que sa mère avait été brodeuse pendant dix ans dans la médina de Tunis. Inès raconte « Ma mère pensait que son savoir-faire ne valait rien. Il y a une forme de violence, de soumission, quand on change de pays, surtout quand on vient d’un pays du sud dans un pays du nord. »
La Fabrique Nomade est alors née. Par la suite, la jeune femme a rencontré des peintres en batiment, caissiers, agents de sécurité, jardiniers ou hommes de ménage… Tous ayant des talents d’artisans bien singuliers mais surtout de l’expérience dans leur domaine de prédilection. Les barrières socio-linguistiques, l’absence de reconnaissance des qualifications étrangères en France et l’isolement conduisent les artisans à renoncer à leur savoir-faire.
La Fabrique Nomade, les aide à renouer avec leur “vrai métier”.
Aujourd’hui, l’association a identifié plus de 25 artisans mais manque de moyen pour les accompagner, pour créer des ateliers…
Par le biais d’une campagne, visant à dévoiler les talents plutôt que de définir ces personnes par le terme “Réfugié” ou “Migrant”, La Fabrique Nomade nous sollicite.
Soutenez ces artisans

Leave a Reply

Your email address will not be published.